LafargeHolcim répond aux exigences techniques et environnementales de la modernisation du Port de Brest en livrant des matériaux par la mer

13 November 2019

La région Bretagne a lancé un vaste projet de développement et de modernisation du port de Brest comprenant la création d’un nouveau polder afin de contribuer au développement des énergies marines renouvelables. Ce chantier, qui se poursuivra jusqu’en 2020, améliorera la capacité d’accueil du port et créera les espaces nécessaires à de nouvelles activités telles que la construction ou l’assemblage des fondations d’éoliennes posées, d’éoliennes flottantes, d’hydroliennes. Grâce à son expertise et à son implantation ancienne sur ce port, LafargeHolcim a fourni près de 165 000 m3 de sables drainants ainsi que 10 000 tonnes de ciment pour la réalisation du quai et d’une partie de la plateforme. Une solution de granulats marins et de transport maritime pour répondre aux exigences techniques et environnementales spécifiques de ce chantier.

 

Deux enjeux majeurs pour soutenir l’activité économique bretonne

Depuis 2016, le port de Brest fait l’objet d’un ambitieux projet de développement de 220 millions d’euros pour moderniser les infrastructures actuelles et créer de nouveaux espaces portuaires.

Ce programme permettra de développer les trafics portuaires en améliorant l’accessibilité nautique d’une partie des quais actuels ainsi que l’implantation de nouvelles filières porteuses, notamment celles liées aux énergies marines renouvelables.

Pour l’accueil de ces industries, le projet prévoit des surfaces supplémentaires et un quai adapté pour la manutention de charges lourdes.
 

Des livraisons de matériaux par la mer pour répondre aux enjeux techniques et environnementaux du Port

Pour la construction du quai « lourd », l’entreprise titulaire du marché avait besoin d’un matériau drainant et d’une mise en place rapide.

LafargeHolcim a proposé une solution technique d’approvisionnement de granulats marins via une canalisation temporaire posée directement entre le poste de déchargement des navires ayant extrait les granulats marins et le terre-plein en arrière du quai. Elle a également utilisé son  terminal sablier implanté sur le port de Brest pour approvisionner directement le chantier.

165 000 m3 ont ainsi pu être livrés en évitant la circulation de centaines de camions sur les routes.

La livraison de 10 000 tonnes de ciment s’est également faite par voie maritime. Les navires transportant le ciment sont partis de Marseille  pour acheminer ce ciment spécialement conçu pour le chantier. Une formulation bas carbone à base de laitier a été utilisée pour permettre aux ouvrages en béton de résister durablement à l’agressivité de l’eau de mer.

 « Nous sommes fiers d’avoir pu apporter une solution technique et environnementale au Port de Brest pour la construction de ce Polder », indique Philippe Hug. Directeur de la Région Ouest de LafargeHolcim. « L’implantation de notre terminal sablier sur le Port de Brest et notre savoir-faire sur ce type d’ouvrage ont permis de faire gagner deux mois sur l’approvisionnement des matériaux de ce chantier exemplaire. »

Communiqué de presse (pdf, 99.4 KB)